Comment prévoir les répercussions des changements climatiques sur les affaires.

Bruce Colwill explique comment les CPA peuvent repérer les signes d’un changement dans le climat des affaires et en réduire les effets néfastes.

Bruce Colwill, CPA, est Chef de la direction financière de General Fusion Inc., à Burnaby, C.-B.

Quelles sont les conséquences des changements climatiques?

Au plus fort de la saison des ouragans, nous avons bien constaté la force et l’impact des dégâts causés par Jose, Irma et Maria. Le Portugal et la Colombie-Britannique ont également été victimes de feux de forêt ravageurs. La province canadienne a d’ailleurs connu sa pire saison de l’histoire à cet égard. À long terme, on peut envisager différents problèmes, notamment des pénuries d’eau, l’élévation du niveau de la mer, des transformations de la végétation causées par une hausse de température, et l’arrivée plus fréquente de phénomènes météorologiques extrêmes.

Quelles répercussions ces problèmes peuvent-ils avoir sur mon organisation?

Il faut se rappeler que les conséquences environnementales entraînent des changements. Il est donc important de s’adapter et de faire des plans en fonction de ceux-ci. Par exemple, le transport des gens et de la marchandise pourrait être affecté, des entreprises pourraient fermer en raison de conditions météorologiques considérables ou devoir se conformer à de nouvelles réglementations environnementales pour n’en nommer que quelques-uns.

Comment puis-je me préparer aux perturbations potentiellement causées par les changements climatiques?

Depuis de nombreuses années, les écologistes et les scientifiques tentent sans succès de créer un modèle de prédiction des changements climatiques. Comme il est difficile de prévoir les effets des changements climatiques, ces derniers ne font habituellement pas l’objet d’une analyse aussi poussée que d’autres enjeux. Cependant, tout dirigeant d’entreprise a deux objectifs principaux. Tout d’abord, il doit tenter de gérer les risques en se penchant sur les inconnues prévisibles. Autrement dit, il doit se demander ce que la survenue d’un événement coûterait à l’entreprise, et comment il peut réduire les risques au minimum. La deuxième chose à prendre en compte est la capacité de l’organisation à s’adapter aux changements climatiques en trouvant de nouveaux marchés ou de nouvelles chaînes d’approvisionnement, ou en modifiant les processus, notamment afin de respecter une nouvelle réglementation.

Quel est le rôle des comptables professionnels agréés dans l’atténuation des risques?

Les comptables professionnels agréés sont bien formés en gestion des risques; il s’agit d’un élément essentiel de leur rôle. Ils ont souvent une vue d’ensemble de l’organisation pour laquelle ils travaillent. La capacité des CPA de voir toutes les facettes de l’organisation, qu’elle soit divisée par ses processus ou ses emplacements physiques, leur permet de repérer les risques potentiels. Il est difficile de se préparer à un événement imprévisible dont on ne connaît ni le moment, ni l’ampleur, ni la nature, mais les CPA sont bien placés pour étudier les risques de haut niveau. Même s’ils ne connaissent pas la forme et l’importance des changements climatiques extrêmes ou à long terme, ils peuvent aider leur organisation à penser à leurs répercussions sur les opérations, que l’on parle de pannes de courant, de routes fermées ou d’interruptions des services de fournisseurs. Ils peuvent aussi développer des scénarios fondées sur les conséquences présumées des conditions météorologiques sur le prix des produits de base ou sur d’autres besoins de l’entreprise, par exemple. Ils peuvent alors proposer des changements tels que la recherche d’autres sources d’approvisionnement ou l’élargissement de la couverture d’assurance.

Comment mon entreprise peut-elle s’adapter aux changements climatiques?

Le changement amène de nouvelles opportunités. Les changements climatiques et la réglementation qui les entoure incitent les entreprises à innover. Elles créent notamment des produits novateurs ou améliorés, ou elles trouvent des sources d’énergie plus propres qui réduisent leur empreinte carbonique, leur permettant ainsi de respecter des normes plus strictes. La durabilité est également un argument de vente de plus en plus employé par les entreprises. À l’instar des gouvernements qui s’engagent publiquement à réduire les émissions de gaz à effet de serre, les consommateurs et les actionnaires s’intéressent à la durabilité des produits qu’ils achètent et des entreprises dans lesquelles ils investissent.

De nombreuses entreprises l’ont déjà constaté, et les CPA présentent des analyses qui appuient les décisions des dirigeants tout en les aidant à comparer les possibilités et à trouver des solutions.